Archives par mot-clé : exercice

Que faire pour se motiver lorsqu’on est sur le point de renoncer

Que faire pour se motiver lorsqu’on est sur le point de renoncer ?

Que faire pour se motiver lorsqu’on est sur le point de renoncer ?

Bonjour Bon Jour,

Cette question : “ Que fais-tu pour te motiver lorsque tu es sur le point de renoncer à tout ?” Je la trouve hyper intéressante et j’ai envie d’y répondre selon mon point de vue. Car nous sommes tous différents et par conséquent, nos motivations sont différentes.

L’article en vidéo.

https://youtu.be/CGs-KkEZUK4


Que faire pour se motiver lorsqu’on est sur le point de renoncer ? Question très intéressante, j’y réponds en donnant quelques pistes …

La question.

Rien dans la question, je vois deux notions :

  1. une notion de motivation, qui est pour moi le déclencheur pour passer à l’action.
  2. et renoncer à tout : c’est quoi ce “tout” ? Encore une fois, pour ma part, ce tout serait les objectifs que je me suis donnés.

Donc, je dirais que dans un premier temps, si les objectifs ne sont pas clairement définis. Il y a un problème. Comment te motiver si tu ne sais pas où tu vas ? Et pourquoi tu le fais ?

Le pourquoi tu le fais est ta motivation première. Et là, tu vois que l’un ne va pas sans l’autre. 😊

La motivation.

Je t’invite à lire ce passage d’un article que j’ai écris il y a quelques années : https://nadiapaillard.com/quand-la-motivation-nest-pas-la/#Pour_en_revenir_au_manque_de_motivation

Je t’invite à expérimenter cet exercice “Les 7 Pourquoi ?”

Cet exercice consiste à se poser plusieurs fois la question “Pourquoi”. L’idéal étant qu’une autre personne te pose la question “Pourquoi ? “ 7 fois de suite.

  1. Tu n’es pas motivé pour faire quoi ?
  2. Pourquoi veut tu faire ça ?
  3. et, Pourquoi est-ce important pour toi de le faire ?
  4. Pourquoi as-tu vraiment envie de le faire ? Que recherches-tu vraiment ?
  5. Pourquoi ça te tient tant à cœur ?
  6. Est ce vraiment ce que tu souhaites au plus profond de toi ?
  7. Atteindre cet objectif va d’être quoi ?
  8. Pour conclure : Que veux tu vraiment faire et pourquoi ?

Il y a de grande chance pour que la réponse à cette question soit ce qui te motive vraiment. Garde la bien en tête. Mieux encore, écrit là quelque part pour que tu puisses la voir plusieurs fois par jour.

Ensuite, il faut déterminer les actions à mener pour atteindre ce que tu veux vraiment .

Établis ton carnet de route (possible) pour aller vers ce que tu veux. Il y a de grande chance pour qu’il évolue au fil du temps donc commence par établir deux trois grandes étapes.

Prends la première étape et concentre toi dessus pour les 3 semaines à venir.

Quelles sont les premières actions à mettre en place ?

Et tous les jours réalisent 2 à 3 actions pour atteindre cette étape, tout en te rappelant pourquoi tu le fais !!!

Il ne faut pas que compter sur sa motivation.

Il y a des facteurs qui peuvent mettre à rude épreuve ta motivation comme la fatigue, le temps, le stress, etc.

Comme je te l’ai déjà dit, la motivation est l’étincelle, le déclencheur qui va te permettre de passer à l’action. Je t’invite à te créer l’environnement idéal pour faciliter ce passage à l’action. Comme quand tu prends la route, c’est plus facile si ton véhicule est en bon état, si toi tu es en forme, si tu as tout ce qu’il faut pour mener ta mission à bien.

Et encore une fois pour moi, ça passe par de bonnes habitudes ( et pour mettre en place ces habitudes, une dose de discipline 😊)

Pour aller plus loin sur cette thématique des habitudes, je t’invite à regarder mes articles en lien avec elles : https://nadiapaillard.com/plan-du-site-developpement-personnel-par-mots-cles/#Habitude

Les choses à savoir pour optimiser sa motivation :

Le doute.

Le doute c’est humain. Tu ne pourras pas y échapper. Je suis bien placé pour te le dire. La solution est de l’accepter un point c’est tout. Dis toi que le doute c’est humain, tu as le droit de douter et d’avoir peur.

Ici et maintenant.

Quand le doute m’envahit, la meilleure solution à mon sens est de revenir “ ici et maintenant” de lâcher prise et de revenir à l’instant présent

Il existe plusieurs méthodes. Trouve celle qui te convient le mieux.

Par exemple :

  • la méditation
  • la respiration
  • la cohérence cardiaque
  • te détendre, te relâcher et observer ce qui t’entoure.
  • Dessiner.
  • danser
  • chanter
  • cuisiner
  • une activité physique
  • jardiner
  • faire une activité qui te passionne
  • etc.

Surveille tes pensées.

Analyse ton discours interne. Imagine que tu as en face de toi une personne dans le doute comme toi et dis lui à haute voix ce que tu te dis. Est-ce que ça le rassure ou pas ?

Si oui, top. Sinon, pourquoi tu t’infliges ça ? Soit bienveillant avec toi-même.

Agis pour gagner quelque chose et non par peur de perdre quelque chose.

J’adore cette citation de Mère Teresa qui résume bien cette idée :

“On m’a souvent demandé pourquoi je ne participe pas à des manifestations contre la guerre. Je réponds que je n’y participerai jamais, mais qu’à chaque fois que l’on organisera un rassemblement pour la paix, je serai là.” Mère Teresa

Au lieu de vouloir :

  • perdre du poids cherche à gagner en légèreté, en vitalité.
  • d’arrêter la cigarette idem cherche à gagner en énergie, en santé.
  • être moins fatigué cherche à être dynamique.
  • ou être moins désorganisé cherche à être efficace et productive.
  • être en guerre contre quelque chose ou quelqu’un cherche comment tu pourrais être en paix.

En résumé, au lieu de vouloir ce que tu ne veux plus, cherche ce que tu veux à la place.

Je te propose un autre exercice : Envisage le pire !

Je t’invite à imaginer le pire qui puisse t’arriver dans une situation donnée.

Qu’est ce qui pourrait t’arriver si tu n’atteins pas tes objectifs ? Comment réagirais tu ?

Et si ça arrivait, que pourrais-tu faire ?

Ensuite prends le temps d’estimer sur une échelle de 0 à 10 ( 0 étant ce n’est pas possible que ça arrive et 10 c’est ce qui m’arrive ) le risque pour que ça t’arrive vraiment.

Dans tous les cas, rassure ton mental dès maintenant en mettant en place un plan d’action en route au cas où ça arrive, histoire d’anticiper les choses. Mais ne te focalise pas dessus. Mon astuce est de me dire que j’expérimente. Exemple de doute : Je vais perdre en pouvoir d’achat. Ok, déjà je me dis que c’est normal que je doute, le doute est humain, je l’accepte. Je reviens au moment présent, ici et maintenant. Quelle est la probabilité que ça arrive ? 6/10. Ok, je risque de perdre 50% de mon pouvoir d’achat. Dès aujourd’hui, j’expérimente de vivre avec 50% de mes revenus actuels. Que dois je faire, ici et maintenant, pour expérimenter cela ?

Action 1… , action 2… etc. Oui, je sais. Ce n’est pas si évident que ça à mettre en place mais essaye, teste sur 3 semaines. Qu’est ce que 3 semaines sur une année? 5% de l’année LOL Cet exercice est là pour te rassurer donc si ce n’est pas le cas, s’il t’angoisse encore plus ne le fais pas. Concentre toi sur tes objectifs et pourquoi tu veux vraiment les atteindre. Nous sommes tous différents, nos réactions sont aussi toutes différentes. Je t’invite vraiment à t’écouter avant tout.

Rappelle toi tu as deux choix :

  • soit tu te mets en position de victime, tu subis, tu n’agis pas, tu n’es pas l’acteur de ta vie C’est la faute à pas de chance, aux autres, à ton environnement
  • ou soit, tu es l’acteur de ta vie, tu en es responsable, tu te poses les bonnes questions, tu agis pour aller vers ce que tu veux. Tu acceptes qu’il y ait des obstacles, tu fais avec, tu peux te poser pour voir les options qui se présentent à toi, puis tu avances, contournes ou changes de route.

S’entourer des bonnes personnes.

Allez un dernier conseil : entoures toi de personnes motivantes ou lis des histoires de personnes qui te motivent. Observe ce que font les personnes qui te motivent. Fais comme si tu étais comme elle. Expérimente d’autres façons de faire, etc.

Pour résumer les réponses possibles à cette question : Que faire pour se motiver lorsqu’on est sur le point de renoncer ?

  • Bien comprendre pourquoi tu fais les choses.
  • Se rappeler tous les jours pourquoi tu le fais.
  • Détermine, clarifie ton carnet de route. Note les grosses étapes, prends la première, soit focus sur elle pour les 3 semaines à venir et fais chaque jour 2 à 5 actions qui te rapprochent de cette étapes.
  • Te simplifier au maximum tes passages à l’action.
  • Te rappeler que le doute est humain.
  • En cas de doute, revenir à Ici et Maintenant.
  • Fais attention à tes pensées, à ton discours intérieur.
  • Fais les choses pour gagner et non dans la peur de perdre.
  • à tester ou pas : exercice pour envisager le pire !
  • S’entourer des bonnes personnes.

Et toi, Que fais-tu pour te motiver lorsque tu es sur le point de renoncer à tout ?

L’article en audio.

Que faire pour se motiver lorsqu’on est sur le point de renoncer ? Question très intéressante, j’y réponds en donnant quelques pistes …

Je te souhaite une très très belle semaine productive, efficace dans la joie et la bonne humeur.

Bien à toi

Nadia PAILLARD Coach ( autre blog : organisersontemps.com )

comment faire le meilleur choix ?

Comment faire le meilleur choix ?

Faire un choix

Bonjour,

Parfois, souvent, nous sommes face à des choix, des obligations qui ne nous enchantent guère…

Comment faire un choix entre quelque chose de désagréable et une autre désagréable, aussi…

Voici un extrait du programme  » 110 jours sur ton chemin d’épanouissement personnel », jour 51

Parmi les 7 piliers de vie, j’ai nommé celui-là en dernier : les obligations du quotidien.

Les obligations du quotidien.

Les obligations du quotidien sont là pour améliorer notre vie, pour l’embellir, pour vivre en société. Ne l’oublions pas, nous sommes avant tout des êtres sociaux.

Dans ces obligations du quotidien, on y trouve le ménage essentiel à une vie saine que ce soit au niveau du logement, qu’au niveau de nos pensées. Tenir ses comptes, c’est comme tenir la barre du navire, c’est plus facile pour atteindre la destination choisie… J’avoue que certaines j’aimerais bien m’en passer mais si elles ne dépendent pas de moi, je les accepte. Sinon, je m’engage à assumer les conséquences. Nous avons toujours le choix d’accepter ou non certaines obligations et les conséquences qui en découlent

Je t’invite quand un choix se présente à toi, un choix, une obligation à peser le pour et le contre.

  1. si j’accepte cette obligation: D’un côté quelles en sont les conséquences agréables? De l’autre, les conséquences désagréables. Quelle colonne l’emporte ?
  2. si je n’accepte pas : idem d’un côté les conséquences agréables ? Les conséquences désagréables ? Pareil quelle colonne l’emporte ?
  3. si c’est les deux colonnes agréables, laquelle est le plus de points agréables ?
  4. si c’est les deux colonnes désagréables, laquelle est la moins désagréables ?

Que penses-tu de cet exercice ? te semble t il réalisable ?

Je te souhaite une excellente semaine dans la joie et la bonne humeur

Bien à toi

Nadia ( nadiapaillard.com )

ma page facebook dédiée à ce blog: https://www.facebook.com/nadiapaillardcoach

Lien audio

https://www.dropbox.com/s/glxhkckigw8xvl1/faire%20un%20choix.m4a?dl=0
Comment remplacer ses croyances limitantes par des croyances ressources

Comment remplacer ses croyances limitantes par des croyances ressources

Comment remplacer ses croyances limitantes par des croyances ressources?
aller au delà des ses croyances pour vivre la vie de ses rêves.
Dépasser ses peurs.

A qui s’adresse cet écrit?

Certainement à toi, qui te dit que tu ne peux faire telle chose car tu es ainsi.
Si tu envie une autre personne pour ce qu’elle a ou ce qu’elle fait et que tu ne te crois pas capable de faire ou avoir la même chose, ou d’être identique.

Qu’est ce une croyance?

Une croyance n’est pas vrai pour tout le monde contrairement à une vérité qui est la même pour tous, en quelque sorte.
Souvent les croyances viennent de notre passé, notre éducation, nos expériences.
Nous les avons créées pour nous protéger d’une peur consciente ou inconsciente.

Croyances limitantes

Les croyances limitantes, nous font croire que nous sommes incapable de faire telle ou telle chose.
Et, nous empêchent d’aller au delà de notre potentiel et de nous réaliser pleinement.
Le doute s’installe et si nous ne prenons pas garde, nous freine.
Ces croyances limitantes deviennent de vrais boulets.


les croyances limitantes touchent quels domaines?


Je pense qu’elles touchent tous les domaines.
Mais dans mes accompagnements de coaching, je les retrouve surtout dans les domaines de l’argent, du travail, des relations hommes / femmes, vis à vis des enfants, de la confiance en soi, de l’estime de soi ….

Croyances ressources

À contrario, les croyances ressources sont là pour prendre confiance en nous.
Même si elles ne sont pas des vérités universelles, ces croyances ressources sont nos alliées tant qu’elles nous aident à aller vers la réalisation de nos rêves en toute bienveillance  et dans le respect de soi.

Comment remplacer ses croyances limitantes par des croyances ressources?

  1. Identifie clairement la croyance.
    Celle qui te limite et t’empêche d’aller là où tu veux.
  2. Sur quoi repose cette croyance?
    Trouve l’origine de cette croyance.
    Viens t’elle de ton éducation?
    Est elle née dans l’expérience vis à vis de tes parents, de tes éducateurs, d’une expérience passée…
  3. Reconnais un fait qui contredit cette croyance.
    Une autre personne vis la même situation différemment, pourquoi pas toi?
    Tu as réussis dans un autre domaine, pourquoi pas celui là?
  4. Quel est l’impact de cette croyance dans ta vie?
    Cette croyance t’empêche de faire, d’avoir ou d’être quoi?
  5. Sur quelle première action peut tu t’engager à changer?
    Quelque soit cette action, même minime, commence par un premier pas…
  6. Reformule ta nouvelle croyance ressource.
    Formule là de manière positive et affiche là bien en évidence pour que tu puisses la voir le plus souvent possible. Répète là plusieurs fois par jour.

Autres outils pour bien ancrer une nouvelle croyance ressource.

Ces autres outils sont liés à nos pensées. 
« Tout ce que l’esprit peut concevoir et croire, il peut le concrétiser » Napoléon Hill

les affirmations positives.

Il ne suffit pas de se répéter en continue des affirmations positives, il faut y croire, les ressentir.

Faire comme si

En plus des affirmations positives, je t’invite à faire comme si, à faire comme si tu vivais déjà, ce que tu affirmes.
Dans les affirmations positives, on utilise les sens auditif et visuel.
Dans cet exercice « fais comme si » on passe à l’action.
Au début on imite, on joue et à force de le répéter ça devient une habitude, ça devient naturel.
Tu utilises ton corps pour faire passer un message à ton subconscient/ conscient.

la visualisation créative

Pour cette exercice, je t’invite à lire « Techniques de visualisation créatrice » de Shakti Gawain.
Pour lire un résumé, je te renvoie vers ce lien:
https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/techniques-de-visualisation-creatrice/ d’Olivier ROLAND.
Ce livre reprend les techniques ci dessus citées et d’autres
comme le tableau de vision ( tableau idéal),
la détermination et la clarification des objectifs ( c’est souvent par là que démarre mon accompagnement en coaching),
la pleine conscience ( être ici et maintenant),
le pardon,
la connaissance de ses valeurs ( ses forces),
la liste de ses réussites,
de tous ce qui est appréciable dans sa vie,
de tous ce qui me rend heureux

J’aime tout particulièrement cet exercice:
« L’exercice consiste à répondre aux questions suivantes :

  •  Quel domaine de votre vie pose problème ?
  •  Quelles sont les émotions liées ? (peur, tristesse, colère, culpabilité)
  •  Quelles sont les sensations physiques liées ?
  •  Quelles sont les pensées négatives associées ? (inquiétudes, peurs, etc.)
  • Et, Quelle serait la pire chose qui puisse arriver ?
  • Quelle est votre plus grande crainte à ce sujet ?
  •  Quelle serait la plus belle chose qui puisse arriver ? Votre tableau idéal dans ce domaine de votre vie ?
  •  Quelles sont les peurs et les croyances bloquantes à ce sujet ?
  •  Quelles sont les affirmations positives qui peuvent neutraliser ces croyances négatives ?

Ensuite, répétez seul ou avec un ou une partenaire ces affirmations positives jusqu’à ce que plus aucun obstacle ne survienne dans votre esprit et que vous soyez convaincu. »

Technique avec un aimant.

Il existe également une technique à faire avec un aimant.
C’est le genre d’exercice ou on se pose la question
« Est il vraiment efficace? »
et surtout c’est le genre exercice un peu bizarre, trop simple, trop facile, enfantin qu’on a du mal à prendre au sérieux…. et pourtant….
C’est une technique que j’aborde en coaching.

Le podcast de cet article

https://bit.ly/manifestonadia Je suis Nadia PAILLARD, la "Fée Joyeuse". Je souhaite partager avec toi les huit piliers qui sont au cœur de ma philosophie : la joie, la simplicité, l'organisation, le bien-être, l'apprentissage, la gratitude, la créativité et le partage. Ces principes guident mon travail et mon engagement à t'aider à vivre une vie épanouissante et équilibrée. Mon manifeste souligne l'importance d'être authentique, de chercher constamment à apprendre et de partager tes connaissances et tes expériences avec les autres. Viens découvrir comment ces principes peuvent transformer ta vie et t'aider à rayonner de bonheur et de positivité. — Send in a voice message: https://podcasters.spotify.com/pod/show/nadia-paillard/message
  1. Mes huit piliers et Mon Manifesto
  2. 🚀 Libère ton potentiel avec la Pensée Solution ! 🚀
  3. 🌟 Découvrez le pouvoir de l'intention ! 🌟
  4. Introduction à mon coaching et invitation à participer
  5. Rencontre Inspirantes #2 Elodie Sanchez d'esprit coaching

Pour être notifié des nouveaux articles de ce blog: nadiapaillard.com