Qu’est ce que l’intelligence émotionnelle ? comment la mettre à notre service ?

l’intelligence émotionnelle à notre service . Les émotions sont nos gardes du corps, source de la raison, 21 jours pour oser dire.

Texte :

La vidéo de cet article, avec quelques commentaires en plus : Partie 1

Bonjour Bon Jour,

“l’intelligence émotionnelle, quelle utilité dans l’entreprise ? ” est le titre d’une vidéo youtube par Bernard Flavien que je viens de finir de regarder et d’annoter.

La première chose que j’ai noté est que

l’esprit est plus fort que le mental. Bon entre nous, ces deux concepts feront l’objet d’un futur article car pour aujourd’hui, le sujet est l’intelligence émotionnelle. 😉

D’où vient ce concept l’intelligence émotionnelle ?

Le constat que fait l’auteur de cette conférence est que :

Nous avons très très peu de rdv avec soi.

Philippe Varin ( chef d’entreprise dans l’industrie ) a dit “Mesdames et messieurs si vous ne prenez pas 20 minutes de rdv avec vous, c’est une faute professionnelle”

Notre monde est un monde d’accélération et nous avons très peu de temps pour avoir des trous, pour poser notre esprit.

Notre cerveau est un muscle qui a besoin de repos et d’oxygène.

Il est important de se dire ” Ce que j’ai fait aujourd’hui a t il été utile ?”

Je suis tout à fait en accord, dans mes accompagnements, je conseil vivement de tester les rendez vous quotidien avec SOI, soit au travers de la méditation , soit au travers de l’écriture etc…

Ce que j’ai retenu d’autre : L’essentiel de l’intelligence émotionnelle nous vient d’Asie, il nous faut l’adapter à notre paradigme occidental, nous sommes un peuple héroïque et non stratégique comme l’Asie.

L’asiatique réfléchit avant de frapper, l’occidental à peine le gong retentit, il y va.

Qu’est ce que l’intelligence émotionnelle ?

Grosso modo, C’est passer de l’héroïsme, c’est-à -dire là où l’émotion est la patronne au stade de la stratégie.

C’est-à -dire je ressens une émotion qu’est ce que j’en fais.

Il ne s’agit certainement pas de la supprimer, il s’agit de simplement devenir intelligent avec son émotion.

La raison et l’émotion sont la même chose.

Antonio Damasio et sa femme, portugais dans les années 80, vont s’installer aux états unis et découvrent que la raison et l’émotion sont la même chose, mais pas au même stade.

Il n’y a pas d’un côté l’émotion et de l’autre la raison, c’est une immense découverte.

Il est stupide de dire que j’aimerais vivre sans émotion. Car on ne peut pas vivre sans émotions. La raison prend sa source dans l’émotion.

Nos émotions sont nos alliés, sont un cadeau, c’est notre garde du corps. Nos émotions sont là pour nous avertir d’un danger potentiel et nous mettre en mouvement ( motion en anglais = mouvement ) .

L’émotion fait partie structurante de notre bien être. On ne pourrait pas vivre sans elle. Si nous n’avions pas peur, nous ne ferions pas attention à notre environnement et un accident serait vite arrivé.

La peur

Grâce à notre Peur qui est la patronne de nos émotions, notre vie peut s’organiser.

L’enfant naturel de la peur est la prudence.

Tout se passe dans une région de notre cerveau ( si ça t’intéresse, je t’invite à voir la vidéo). Notre pouvoir de décision va se structurer depuis tout petit, depuis notre enfance grâce aux émotions. On n’oublie jamais rien, notre cerveau tel un appareil photo va mémoriser les évènements. Quand on revoit une photo, les souvenirs reviennent. Une photo,c’ est comme un bibliothécaire. Elle va renvoyer à notre souvenir. Il est important de noter que l’intelligence émotionnelle, c’est savoir qu’on n’oublie rien, jamais rien.

Le pardon

Il faut savoir pardonner mais le pardon n’est pas l’oubli, note le bien.

Il y a un vieux proverbe amérindin qui dit :

“lorsque l’on a enfoncé un clou dans une planche on peut enlever le clou mais il reste le trou.”

Il faut bien distinguer l’oubli et le pardon. Dans l’intelligence émotionnelle, le pardon est fondamental. C’est enlevé la partie toxique du souvenir. On peut très bien pardonner sans que l’autre pardonne. Par exemple, si tu es fâché avec tes parents, l’intelligence émotionnelle te dira, tu n’oublieras jamais rien mais enlève cette partie toxique, enlève le clou. On ne te demande pas d’oublier, on te demande d’enlever cette partie toxique et donc d’essayer toi-même de vivre mieux.

La théorie des marqueurs somatiques

On associe les souvenirs. Si par exemple la grand-mère de Jennifer fait une tarte à la framboise et que Benjamin ( 3 ans ) aime bien Jennifer, qu’il fait beau etc etc… Benjamin va mettre un marqueur sur ce souvenir très positif du style tarte à la framboise = très agréable. Par contre si la tante de Laurent, un garçon qu’il aime moyennement, fait une tarte à la rhubarbe et que ce jour là, il fait moche, Benjamin va associer Tarte à la rhubarbe = moment désagréable. Si 20 ans plus tard dans un restaurant on lui donne le choix entre tarte à la framboise et tarte à la rhubarbe, son temps de réflexion sera raccourci en faveur de la tarte à la framboise. Les mauvais souvenirs vont nous aider à prendre les décisions , ça réduit d’autant notre indécision et notre incertitude . La prise de décision et les émotions sont intimement liées.

Emotion “Chaud”

Ne pas réagir à chaud quand nous sommes dans l’émotion. Il faut quand même revenir sur l’évènement qui a généré l’émotion avant 21 jours, car c’est encore dans la mémoire vive après ce délai, ça passe dans la mémoire à long terme ( la raison).

La réaction à chaud, c’est comme la pâte à modeler chaude, on ne peut pas la remodeler. Ces réactions à chaud ont le droit d’exister mais ce n’est pas intelligent de réagir sur le coup. Par contre passer un moment, se poser la question: Qu’est ce que j’ai à apprendre de cet évènement ?

Mémoire vive “tiède”.

C’est comme nettoyer un vase régulièrement, c’est une question d’hygiène en fait l**’intelligence émotionnelle c’est de l’hygiène énergétique**. Il faut éviter qu’un jour la goutte d’eau fasse déborder le vase. A force de ne pas nettoyer le vase, la zone de transit, il risque de péter un plomb au moindre débordement. Il vaut mieux ne pas parler en temps réel, car nous sommes sur le registre émotionnel mais revenir sur ce qui c’est passé quelques temps après ( peut être 5 à 10 mn voir plus selon le cas) quand le calme est revenu.

Raison “Froid”

Tout ce qui n’est pas nettoyé va dans le stock à long terme. Et là, il faut 3 fois plus d’énergie pour enlever un marqueur somatique négatif. Après le délai des 21 jours, il y aura une espèce de rancune, quelque chose en nous, qui va rentrer dans notre corps. Avant ce délai, c’est dans notre mental, c’est de l’émotion. Passé ce délai , ça s’imprime dans le corps.

Le burn out par exemple est une surcharge cognitive, la personne engrange et à un moment, le corps n’en peut plus.

Pour résumer cette première partie:

  1. les émotions sont un cadeau,
  2. Nos émotions sont nos gardes du corps.
  3. L’autre n’est pas moi.
  4. la loi des 21 jours, il faut nettoyer le vase au fil de l’eau

ne pas réagir à chaud, ralentir, laisser refroidir avant de réagir.

c’est en dormant que l’on arrête de faire des erreurs. La nuit ne porte pas de conseil, elle nous permet de passer de 1 à 2 , de l’émotion ( chaude) à la mémoire vive ( tiède ).

“où il y a d’ la gêne, y’ a pas de plaisir “

Nous sommes lumière, on retourne à la lumière et non nous sommes poussière, on retourne à la poussière.

L’intelligence émotionnelle ne s’intéresse pas à la joie mais à ce qui empêche la joie. Par exemple, quand un couple se marie, ils ont 20/20 si 5 ans après ils ont 17/20 . L’intelligence va être de découvrir , c’est quoi les 3 points de gêne ? D’où viennent-ils ? En enlevant la gêne , on va retrouver le plaisir.

L’intelligence émotionnelle dans son mécanisme est à l’inverse de ce que l’on pense. On ne motive pas quelqu’un, une équipe. on essaye de comprendre comment il ou elle a été démotivé. on ne travaille pas sur le bonheur d’un enfant qui rentre de l’école , on peut travailler sur quel est le malheur qui lui est arrivé , où est sa gêne.

Exercice:

Mettez vous une note sur 20 sur l’Enjoy ( c’est l’élan, l’envie de …) on ne peut agir sur notre histoire, notre joie qui est très personnelle mais sur les points de gêne

Le lâcher prise

Qu’est ce qu’on appelle le lâcher prise? ça c’est bon en Asie, pour lâcher prise, chez nous, on passe du verre à moitié vide au verre à moitié plein.

exemple le matin au lieu de voir le verre à moitié vide ( il fait moche) voir le verre à moitié plein ( je vais dans une super école, pour mon âge je n e suis pas si mal etc…).

Un problème est en dehors de moi

un problème n’est pas un problème car il est en dehors de moi, la difficulté c’est autre chose, car elle va rentrer en moi . Faisons en sorte qu’un problème reste un problème et ne devienne pas une difficulté. Vivre en couple peut être un problème mais ne doit pas devenir une difficulté.

Oser en parler c’est la solution pour qu’un problème ne devienne pas une difficulté.

Un problème peut rester (et doit rester ) un problème pendant 21 jours, mais le 22ème jour il devient une difficulté parce qu’on a pas osé en parler.

L’intelligence émotionnelle c’est ne pas transformer un problème en une difficulté.

un ennemi est quelqu’un avec qui on a pas encore déjeuner

Quand quelqu’un est en passe de devenir un ennemi, s’en rapprocher , passer à table dans un endroit neutre, en dehors du lieu de conflit.

Le secret : l’attraction

La base de l’intelligence émotionnelle est l’autorisation. Parce que je le vaux bien. Pourquoi pas moi ?

Si on s’autorise notre partie lumière vous allez irradié sur les autres . Mais si vous arrivez à culpabiliser, vous allez diminuer cette lumière.

Et pourquoi pas ? est une extraordinaire phrase de l’intelligence émotionnelle parce que ça ouvre, c’est un ralentisseur.

Ex Fifille : “Maman est-ce que je peux sortir avec mes copains demain soir ?”

Maman : “Pourquoi pas ?”

ça ne veut pas dire que j’approuve mais pourquoi ça aurait été une intrusion dans la sphère de la Fifille. Pourquoi pas, temporise donne le temps de la réflexion.

la phrase magique : Pourquoi pas moi ?

il faut être centré , qu’est ce que ça veut dire?

Exercice: à 30 mn

  1. Qu’est ce que je veux ? qu’est ce qui est important pour moi ? je dois être clair dans ce que je veux.
  2. Qu’est ce que je peux faire ?

Sache ce que tu veux et ne veux pas plus que ce que tu peux?

la clé de l’intelligence à la fois, un miracle à la fois.

le cheval ne vient pas vers nous si nous ne sommes pas centré.

La vidéo de cet article, avec quelques commentaires en plus : Partie 1

Nous

“Nous” est une personne à part entière.

Souvent nous sommes dans l’échange et non dans le partage. Arrêter de reprocher à l’autre, poser la question prenons nous assez soin de “nous”.

restructurer le “nous”

En divorce, ce n’est ni le toi , ni le moi, c’est le nous qui n’existe pas

Je fais ce que je dis, je dis ce que je fais. Je n’ai pas dis être transparent, mais que les règles du jeu soit claire

ëtre 100% là si je suis à 87% je donne les 100% de ces 87%

le vrai respect c’est d’être là

la bonne affaire quand on est là, il n’y a plus de place pour le regret

etre bien dans ses pompes

l’altruisme, c’est réussir son égoïsme à travers l’autre

La vraie formule ne devrait pas être je t’aime mais je m’aime.

l’intelligence émotionnelle je t’aime n’existe pas, c’est de l’hypocrisie, c’est je m’aime à travers toi.

un couple c’est une mutualisation d’égoïsme.

Ce qui intéresse l’autre c’est lui.

Ce qui intéresse le client, c’est ce qui est une bonne affaire pour lui.

l’intelligence émotionnelle nous dit prend soin de ton égoïsme à travers l’autre mais soit plus intéressé qu’intéressant, intéresse toi à lui.

Le maillon fort : l’émotion à 45:02

la joie “est” donc je ne vais pas m’occuper de la joie par contre ce qui est important est le club des “gènes”

La peur féminine est la peur de ne pas être aimée.

la peur masculine être compétent

la surprise est fatigante, en intelligence émotionnelle car c’est réinitialiser ce que j’avais prévu que la surprise soit bonne ou mauvaise. ça ne veut pas dire qu’à l’arrivée on n’est pas content.

Il y a 6 émotions mais plusieurs sentiments. Si ce n’est pas de la peur, de la surprise, de la tristesse, du dégoût, de la colère c’est un sentiment.

On ne peut pas travailler sur un sentiment, on ne peut travailler que sur les émotions qui le composent.

La porte d’entrée la plus élégante est la surprise. Quand on sent que quelqu’un est en colère,, c’est la résultante des 4 autres donc commencer par qu’est ce qui t’a surpris pour être en colère

l IE c’est l’action , qu’est ce que vous faite ? just do it

Le big mo, le big moment

Quand on sort avec une bonne énergie par exemple suite à un séminaire, on a 21 jours pour être porté par cette énergie.

Le mot de la fin : ” Just do it”

Maintenant , il n’y a plus qu’à…. Allez Go, on se met en action pour vivre la vie de tes rêves.

Par où vas-tu commencer ? Quel premier petit pas vas-tu faire ?

L’audio de la vidéo est disponible Ici :

Partie 1

https://www.dropbox.com/s/oql9kuc9534gvji/partie

Partie 2

https://www.dropbox.com/s/oql9kuc9534gvji/partie

Merci de ton aide

Merci de partager mes publications, si mes publications te plaisent, elles peuvent peut être aussi plaire à ta communauté, à ton réseau de contact.

Je te souhaite une très belle journée dans la joie et la bonne humeur

je te dis à plus tard

Bien à toi

Nadia

Tirage au sort

PS : N’oublie pas de t’inscrire à ma newsletter pour participer au tirage au sort du mois prochain

https://nadiapaillard.com/index.php/newsletter-inscription-offert-groupe-facebook/

Nadia PAILLARD

Laisser un commentaire

Revenir en haut de page
%d blogueurs aiment cette page :